VOTE | 68 fans

24 heures chrono
#602 : 7h00 - 8h00

Jack est parvenu à s'échapper des mains de Fayed, il prévient la CAT de leurs plans. Il révèle aussi au Président qu'Assan n'est pas le responsable des attaques. Au contraire, il cherche à arrêter les terroristes ! De son côté, Fayed organise un nouvel attentat dans le métro.

Popularité


4.5 - 2 votes

Titre VO
7:00am - 8:00am

Titre VF
7h00 - 8h00

Vidéos

24 Season 6 Promo: No Fear, No Hesitation, No Mercy

24 Season 6 Promo: No Fear, No Hesitation, No Mercy

  

Plus de détails

Réalisateur : Jon Cassar

Scénariste : Manny Coto

Date de diffusion US: 14 Janvier 2007
Date de diffusion FR: 22 novembre 2007
Audience: 16.25 millions de téléspectateurs

Cast :

Harry J. Lennix Walid Al-rezani
Roger R. Cross Curtis Manning
Marci Michelle Employée à La Cat
Alexander Siddig Hamri Al-assad
Adoni Maropis Abu Fayed
Michael Angarano Scott Wallace
Kal Penn Ahmed Amar
Van Epperson Rôle inconnu
Muttalib J. Ibrahim Malek
Patrick Sabongui Nasir
Julie Quinn Rôle inconnu
Hrach Titizian Zamil
Herzl Tobey Rôle inconnu
Al Woodley Agent Du Fbi Nichols
Adrian R'mante Omar
Sammy Sheik Masheer
Eric Bruskotter Stan
Scott William Winters Agent Samuels
Steven Schub Henchman
Raphael Sbarge Ray Wallace
Megan Gallagher Jillian Wallace

07h00 : Fayed et Sabir recherchent Jack dans les tunnels situés sous la rivière mais ils abandonnent car ils doivent rester focaliser sur leur mission première. Ils ne trouvent pas Jack qui était seulement à quelques mètres plus loin. Jack réussit à sortir.

07h02 : Comme Morris n'arrive pas à localiser Assad sur le satellite, Milo lui fait remarquer que Jack est probablement mort pour rien. Ce qui cause de la peine à Chloé.

07h03 : Jack fracture une voiture dans laquelle il trouve un téléphone portable. Il appelle la Cellule et leur explique qu'Assad n'est pas responsable des attaques qui frappent les Etats-Unis. Bill ne peut pas annuler l'ordre du Président pour stopper l'attaque sur Assad. Il connecte Jack à la Maison Blanche.

07h05 : Alors que Wayne écoute les réclamations de Jack, ni Karen ni Lennox ne sont convaincus qu'Assad puisse être innocent. Karen fait remarquer que les capacités de Jack à évaluer les enjeux de la situation sont faussées par ce qu'il vient de vivre. Mais Jack insiste sur le fait qu'il vaudrait mieux capturer Assad pour découvrir ce qu'il sait. Lennox quant à lui encourage Palmer à ne pas laisser son lourd passé avec Jack affecter son jugement. Wayne décide de continuer le plan visant à éliminer Assad.

07h07 : Jack utilise la fonction GPS du portable trouvé pour se rendre aux coordonnées que Fayed a données à la CAT et qu'il avait mémorisées. Il trouve la clé de la voiture dans le pare-soleil et démarre.

07h08 : Ray Wallace n'arrive pas à découvrir où le père d'Ahmed a été conduit. Fayed rappelle Ahmed sur son portable et apprend que le jeune homme n'a pas encore le paquet dont il a besoin. Il lui ordonne d'aller le récupérer immédiatement. Ahmed trouve une excuse auprès des Wallace et retourne chez lui.

07h09 : La CAT et la Maison Blanche regardent sur leurs écrans l'avancée des hélicoptères Cobra en route pour bombarder la maison d'Assad. Buchanan confirme qu'une équipe de Curtis est en place sur le site de l'attaque.

07h10 : Jack arrive à l'adresse d'Assad et s'introduit furtivement dans la propriété. Il distrait un garde et l'assomme avec du bois de chauffage entreposé dans le jardin, puis récupère son arme.

07h11 : Jack entre dans la maison. Assad le reconnaît et sort son arme. Jack lui explique que Fayed l'a piégé et que l'endroit va bientôt être rasé. Il lui explique qu'il y a un émetteur dans la maison, mais les gardes ont déjà fouillé toute la maison. L'un des hommes d'Assad doit l'avoir sur lui et est donc un traître.

07h13 : Jack lève ses mains en l'air et Assad ordonne à ses hommes de vider leurs poches. L'un d'eux, prénommé Omar, a en effet un émetteur dans ses poches. Jack pose son arme pour prouver sa bonne foi tandis qu'Assad saisit Omar et s'enfuit avec Jack. Le reste de ses hommes restent pour sécuriser ses fichiers.

07h15 : Jack, Assad et Omar ont à peine le temps de sortir que la maison est détruite par les missiles. Buchanan rapporte à Palmer que la cible a bien été détruite.

07h19 : L'avocate Sandra Palmer est prévenue que le FBI tente d'obtenir les dossiers du personnel de l'organisation IAA (Alliance Islamique Américaine) pour laquelle elle travaille. Sandra refuse fermement de leur donner quoi que ce soit sans mandat officiel. Frustrée, elle appelle son frère qui n'est autre que le Président des Etats-Unis Wayne Palmer.  

07h21 : Sandra raconte à Wayne que leur requête n'était pas justifiée. Elle lui suggère de se renseigner auprès de son conseiller Lennox qui s'évertue à bafouer les droits civils. Wayne, toujours prompt à défendre Lennox, accepte néanmoins de se pencher sur le problème dès qu'il en aura le temps.

07h23 : Walid Al-Rezani, qui dirige l'IAA, embrasse tendrement Sandra et la remercie de livrer ce juste combat.

07h24 : Buchanan informe la Maison Blanche que le corps d'Assad n'a pas été retrouvé dans les décombres de la maison. Assad est toujours en vie.

07h25 : Fayed arrive dans un autre entrepôt. Un homme nommé Nasir est équipé d'un gilet muni de C4. Il promet à Fayed qu'il n'échouera pas. Ce dernier lui promet que sa famille sera mise au courant de son sacrifice.

07h31 : Jack pénètre par effraction dans une maison abandonnée. Lui et Assad portent Omar inconscient à l'intérieur. Assad dit à Jack qu'il a convaincu ses partisans dans les gouvernements de le soutenir dans la négociation d'un cessez-le-feu avec l'Ouest. Fayed tente de l'en empêcher. Jack trouve des vêtements propres et se change.

07h32 : Chloé analyse les images satellite de la maison d'Assad avant qu'elle ne soit bombardée. Elle constate que Jack est celui qui a aidé Assad à s'enfuir. Elle montre à Buchanan les images, mais il lui demande de les garder à l'abri des regards pour le moment. Il sait que Jack avait raison et qu'il va utiliser Assad pour retrouver Fayed. Buchanan demande à Chloé de réorienter les recherches vers Fayed.

07h33 : Jack vole une voiture et dit à Assad qu'ils vont avoir besoin des ressources de la Cellule. Mais Assad se méfie de la CAT et est déterminé à retrouver Fayed seul.

07h35 : Jack élargit les plaies d'Omar qui clame ne pas savoir où se trouve Fayed. Soudain, Jack arrête de le torturer. Il est curieusement peu disposé à faire davantage souffrir cet homme. Cette sensation nouvelle le perturbe. Il dit à Assad, visiblement tout aussi surpris, qu'il lit dans les yeux d'Omar qu'il ne leur dira rien de plus.

07h36 : Assad plante son couteau dans le genou d'Omar qui lui dit immédiatement savoir où les hommes de Fayed  doivent se rendre. Après qu'il lui ait donné l'adresse, Assad l'achève. Il s'apprête à partir quand Jack complètement perdu lui dit qu'il n'est plus sûr de savoir faire ça.

07h41 : Le FBI est de retour dans les locaux de l'IAA avec un mandat. Alors que Walid conduit les agents vers les dossiers du personnel, Sandra s'installe au poste d'une employée et commence à taper frénétiquement. Puis elle va informer les agents du FBI qu'elle vient d'effacer tous les dossiers du personnel. Bien qu'elle soit la sœur du Président, elle ainsi que Walid sont placés en état d'arrestation pour obstruction à la justice. Les agents confisquent tous les ordinateurs du bureau.

07h44 : Ahmed fait un trou dans un des murs de sa maison et récupère un paquet qu'il met dans son sac à dos. Stan, le voisin enragé, est de retour et commence à frapper Ahmed. Ce dernier s'empare d'une arme et fait feu à deux reprises. Stan est mort.

07h45 : Scott Wallace traverse la rue pour aider son ami Ahmed. Il arrive après la bagarre et essaie d'appeler une ambulance pour son ami blessé. Mais Ahmed l'en empêche en le menaçant avec son arme. Il lui demande de bien suivre ses ordres.

07h50 : Jack et Assad se rendent à l'endroit qu'Omar leur a indiqué. Assad remarque la présence sur les lieux de Nasir ainsi que d'un autre homme nommé Masheer. Il est sûr qu'il s'agit d'hommes de Fayed. L'un porte une veste explosive. Jack comprend que Fayed prépare une autre attaque. Il suit avec Assad les deux hommes dans la station de métro.

07h51 : Le kamikaze Nasir tient dans sa main droite le détonateur. Le second homme, communément appelé accompagnateur, partira dès que Nasir sera à bord du métro. L'accompagnateur les mènera à Fayed. Alors que le métro arrive, Jack demande à Assad de suivre l'accompagnateur. Lui va s'occuper de la bombe.

07h52 : Jack monte à bord du train avec Nasir. Assad suit Masheer qui ressort de la station. Ce dernier appelle Fayed pour lui faire savoir que Nasir sera un martyre sitôt qu'il arrivera à la station « Union Station ». Il monte dans une voiture et démarre.

07h53 : L'agent de contrôle du métro s'approche de Jack, lequel lui dit être agent fédéral et suivre un kamikaze à bord de cette rame. L'agent se retire calmement.

07h54 : Jack voit Nasir poser son doigt sur le détonateur. Il se précipite pour l'empêcher d'appuyer. Une lutte s'engage et Nasir est projeté contre la porte arrière du train. Nasir rattrape son détonateur. Jack se relève et prend prise pour pouvoir assez de force pour le faire passer par la fenêtre de la porte arrière juste au moment où la bombe explose. Les flammes se propagent dans le tunnel tandis que les passagers sont projetés vers l'arrière à cause du souffle. Aucun blessé sérieux n'est à déplorer. Jack enclenche le frein de secours et le train s'arrête dans un bruit strident. Il sort par l'arrière de l'appareil.

07h56 : Masheer appelle Fayed depuis Union Station pour lui dire qu'il n'y a eu aucune explosion ici mais il aperçoit un nuage de fumée quelques blocs plus loin. Fayed regarde à la télévision des reportages sur des explosions à Baltimore et Chicago. Il est confiant quant à la réussite de ses autres attaques.

07h57 : Milo informe Buchanan qu'en plus des deux attaques qui viennent juste d'avoir lieu, il y a eu un attentat suicide à la bombe dans un métro de Los Angeles. Nadia reçoit la confirmation qu'un passager, s'étant identifié comme étant Jack Bauer, a empêché la bombe d'exploser dans le wagon. Buchanan demande la confirmation vidéo qu'il s'agissait bien de Jack.

07h58 : Karen informe le Président que la CAT vient d'intercepter un appel entre Fayed et un homme orchestrant une des explosions. Wayne réalise que Jack avait raison dès le début.

07h59 : Jack sort de la station par le tunnel de sortie d'urgence et reçoit un appel d'Assad qui est toujours sur les traces de l'accompagnateur. Jack lui demande de continuer sa traque afin de trouver Fayed.... Il est alors 8 heures du matin.

 

24 HEURES CHRONO

Transcript by Maluzo83 - Posted on Hypnoweb

Episode 602 :  07H00 - 08H00

© Twentieth Century Fox Film Corporation.

  

  

LES ÉVÈNEMENTS SUIVANTS SE DÉROULENT ENTRE 07H00 ET 08H00

L'HISTOIRE SE PASSE EN TEMPS RÉEL.

 

Précédemment dans 24

 

Karen : M. le Président, les analystes pensent que le groupe d'Assad, ne survivrait pas sans lui. Quand il sera mort, les attentats cesseront.

Président Palmer : La CTU doit éliminer Assad. C'est tout ce qui compte. Dieu sait qu'on paie le prix fort pour l'avoir.

Nadia : Un certain Fayed nous a contactés il y a 4 jours. Il nous dira où est Assad si on accède à ses demandes. L'une d'elles est Jack Bauer.

Bill : On vous demande de vous sacrifier pour qu'on puisse éliminer Assad.

Jack : Si je me suis battu pour rester en vie en Chine, c'était pour ne pas mourir pour rien. Aujourd'hui... je peux mourir pour quelque chose.

Fayed : Vous avez respecté votre part du marché, je respecterai la mienne. J'ai un transpondeur là où se trouve Assad. Latitude Nord : 33-58-11. Longitude Ouest : 100-18-21-40.

Bill : Que le général Bowen mobilise les hélicoptères. Je préviens le Président.

Fayed : La CTU est sur le point de tuer un allié. Assad... n'est pas à l'origine de ces attaques. Il est venu pour y mettre un terme. Il est venu, pour m'arrêter.

Ahmed : Sortez de chez moi !

-Son père est un terroriste. Arrête, il est pas plus terroriste que toi ou moi.

 

Fayed : Que s'est-il passé ?

Ahmed : Le FBI, ils ont pris mon père.

Fayed : T'es sûr que le FBI n'a pas trouvé le paquet ?

Ahmed : Oui, il est bien caché. Tu vas bientôt devoir le livrer.

Fayed : Allez-y ! Trouvez-le !

 

LES ÉVÈNEMENTS SUIVANTS SE DÉROULENT ENTRE 7H00 ET 8H00

 

-Par là. Il faut qu'on y aille.

Fayed : Pas avant d'avoir trouvé Bauer.

-on est pas là pour tuer un Américain, mais des milliers.

Fayed :  Mais il connaît la vérité.

-Aucune importance. Il ne pourra en parler à personne avant qu'il ne soit trop tard. Assad sera mort, on pourra finir ce qu'on a commencé. Fayed, écoute-moi. Si on part pas maintenant, on compromet la mission.

Fayed : Très bien.

______________________

Millo : La cible ?

Morris : D'après Fayed, c'est là qu'est Assad.

Milo : Une signature thermique ?

Morris : Non, ils l'ont isolée.  On peut pas savoir combien ils sont.

Milo : Ni s'il y a vraiment quelqu'un là-dedans. Si Fayed nous a menti, Jack se sera sacrifié pour rien.

Chloé : La ferme, Milo.

Milo : Qu'est-ce qu'elle a ?

Morris : Jack Bauer est un de ses amis. Elle pleure sa mort. Tu pourrais donc arrêter tes remarques à la con. Allez, Milo.

Nadia : Deux hélicoptères d'attaque Cobra sont partis de Camp Pendleton. ils seront sur Assad dans 15 min.

-Excusez-moi, Monsieur.

Bill : Qu'y a-t-il ?

- Jack Bauer sur la 2.

-Jack, c'est Bill. Vous êtes en vie. Qu'est-ce qui s'est passé ?

Jack : Écoutez bien, on a peu de temps. Il faut annuler la frappe aérienne sur Assad.

Bill : Pourquoi ?

Jack : Ce n'est pas votre homme.Assad n'est pas responsable des attentats.

Bill : Comment avez-vous eu cette info ?

Jack : C'est compliqué. Je vous expliquerai dès que vous aurez annulé.

Bill : Vous savez que je ne peux pas outrepasser un ordre présidentiel !

Jack : Passez-moi le Président. Je vais lui en parler moi-même. Bill, faites-moi confiance ! Passez-moi la Maison Blanche.

Bill : D'accord, ne quittez pas.

_______________________

-Bill Buchanan pour le Président. Priorité 3.

Tom :  Passez-le-nous.

- Oui, Monsieur.

Bill : Nous avons de nouveaux éléments  à vous soumettre concernant la frappe contre Assad. Je suis en ligne avec Jack Bauer. Il a échappé à Fayed.

Président Palmer : Quoi ?  Comment ?

Bill : Je ne sais pas. Mais il demande que nous annulions la frappe contre Assad.

Président Palmer : Et pourquoi donc, Bill ?

Bill : Selon lui, Assad n'est pas à l'origine de ces attaques.

Karen  : Bill, c'est du délire. Sur quoi se base-t-il ?

Bill : Il a une explication qu'il veut transmettre directement au Président.

Président Palmer : Passez-le-moi.

Bill : Vous êtes en ligne avec le Président.

Jack :  M. le Président ?

Président Palmer :  Je suis désolé...

Jack : Le temps nous est compté, Monsieur. Bill Buchanan vous a expliqué pour Assad ?

Président Palmer : Oui, mais on est plutôt sceptiques, ici. Que fait Assad dans ce pays s'il n'est pas derrière ces attaques ?

Jack : Il essaye d'arrêter Fayed.

Président Palmer : Donc, vous dites que Fayed est à l'origine des attentats ?

Jack : Oui, Monsieur. Fayed m'a dit qu'Assad désire renoncer au terrorisme. Il veut que l'idée fasse son chemin dans son organisation. et les amener à la table des négociations. Fayed fera tout pour l'en empêcher. Fayed est à l'origine des attentats.

Karen : Jack, ça ne colle pas : ça fait 20 ans qu'Assad est un terroriste. Son organisation fait la guerre à l'Ouest depuis toujours. Il est responsable de centaines de morts.

Jack : Je connais son passé. Et je vous dis qu'il y a suffisamment de raisons pour annuler cette frappe.

Président Palmer :  Et si on attaquait par voie terrestre à la place ?  Si on capture Assad...

Karen :  Monsieur, ce type d'attaque n'est pas une option. Il faut l'éliminer maintenant, tant qu'on en a l'opportunité.

Bill : M. le Président, si Jack a raison, ce n'est pas notre homme. C'est un risque à prendre.

Karen : Jack a passé 20 mois dans une prison chinoise. On peut fortement douter de sa capacité à appréhender la situation. Je pense qu'on le manipule.

Jack : Je sais ce que j'ai entendu. Personne ne me manipule.

Tom : Je respecte M. Bauer, mais je pense que Karen a raison.

Jack : M. le Président, si vous voulez arrêter ces attentats, arrêtez Fayed. Et pour ça, il vous faudra capturer Assad et l'interroger. Monsieur, il est peut-être notre seul espoir.

Tom : M. le President, je sais que vous et M. Bauer êtes très liés. Mais cela ne doit pas entrer en ligne de compte.

Président Palmer : On a une chance d'éliminer Assad, il faut la saisir. Je veux être informé en temps réel sur cette frappe.

Bill : Je vous connecte sur notre source vidéo.

Jack : M. le Président, ne faites pas ça.

Président Palmer : Jack, je suis désolé. Vraiment.

Bill : Jack, dites-moi où vous êtes, je vous envoie une unité.

Jack : Bill, tuer Assad est une erreur. Il est notre seule chance de trouver Fayed.

Bill : C'est la décision du Président. On fera tout ce qu'on pourra quand vous serez ici.

Jack : Il sera trop tard.

______________________

07 :08 :07

Ray : Ne me mettez pas en attente ! Ça fait 10 min que j'attends ! Passez-moi le responsable. Je reste en ligne. Fait chier. Elle dit qu'ils me rappelleront.

Ahmed : Mais ils ont pas dit où ils retiennent mon père ?

Ray : Non, l'information est confidentielle.

Fayed : Tu as le paquet ?

Ahmed : Je suis encore chez mes voisins. Ils m'aident à trouver où le FBI a emmené mon père.

Fayed : Tu ne peux pas parler ? Dis-moi juste si tu as le paquet.

Ahmed : Pas encore, mais je l'aurai bientôt.

Fayed : J'aurais pu choisir quelqu'un d'autre pour faire ça. Mais je t'ai choisi toi. Maintenant, sors de là. Récupère le paquet. Appelle-moi quand tu l'as.

Ahmed : Oui. Il faut que je retourne chez moi. Mon oncle arrive.

Ray : C'est pas trop dangereux ? Tu es sûr ?

Scott : Mec, tu devrais rester ici.

Ahmed : Non, ça va aller. Ne vous inquiétez pas. Merci pour tout.  Merci.

Ray :  Fais attention.

Ray : Ne t'inquiète pas chéri, sa famille s'occupe de lui maintenant.

Scott : Ahmed. Attends. Écoute, je suis désolé. J'arrive pas à y croire. On dirait que le monde ne tourne plus rond.

Ahmed : Ça date pas d'hier, mais on y prêtait pas attention.

Scott : Ouais, ben maintenant, si. Tu sais quoi ? Tu devrais prendre ça. Je l'ai eu dans l'Oregon. C'est censé porter chance.

Ahmed : Merci, mais je... Je peux pas accepter.

Scott : Pourquoi ?

Ahmed : T'en auras peut-être besoin un jour.

_______________________

 

-Cobra à Zebra 1, la voie est libre. Zebra 1, RAS. Prêts pour une attaque immédiate, attendons les ordres.

-M. Buchanan, Karen Hayes pour vous.

 Bill : Oui, Karen

Karen : Le Président est également en ligne. On est connectés sur la caméra des Cobras. Combien de temps avant la frappe ?

Nadia :  5 minutes.

Karen : Combien de temps après l'attaque peut-on espérer confirmation de la mort d'Assad ?

Bill : Curtis conduira une équipe sur zone. Ils passeront la zone au crible dès la fin de la frappe.

Karen : Merci.

07 :10 :44

-On se prépare.... demande changement de cap, 1-5-0. Zebra 1 se dirige au sud-ouest en survolant le centre-ville. Environ 3 minutes 50 secondes avant verrouillage de la cible.

-Zebra 1, cap 4-2-1-8-3. Approche de la cible par le sud. Bien reçu, Zebra 1. -1-8-3 Verrouillage dans 2 minutes 30 secondes.

_______________________

Jack : Lâche le café.

-Bougez pas ! N'y pense même pas. Où est Assad ? Où est Assad !

Assad : Posez votre arme ! J'ai dit, posez votre arme.

Jack :  Je suis Jack Bauer.

Assad : Je sais qui vous êtes.

Jack : Cette maison va être la cible d'une frappe militaire. Vous devez tous sortir d'ici immédiatement.

Assad : Vérifie la rue.

Jack : Je suis venu seul. Je sais pour Fayed. Il dirige l'attaque et vous êtes venu l'arrêter.

-Personne dehors.

Jack : Fayed vous a piégé. Il a fourni les coordonnées de cette maison à la CTU.

-Tue-le, Assad !

Jack : Dans quelques minutes, on sera tous morts.

-L'écoute pas, c'est un piège.

Jack : Quelqu'un a caché un transpondeur dans cette maison. L'armée s'en sert pour cibler la frappe.

Assad : Il n'y a pas de transpondeur ici. On a fouillé toute la maison.

Jack : Alors, il est sur un de vos hommes. C'est la seule explication possible. Un de vos hommes travaille pour Fayed. Dites-leur de vider leurs poches.

-Assad, l'écoute pas, il ment.

Jack : Je vous le jure, c'est la vérité. Pourquoi je serais venu, sinon ? Si j'avais voulu vous tuer, je serais entré en tirant ! Dites à vos hommes de vider leurs poches ! J'essaie de vous sauver la vie.

Assad : Attendez ! Videz vos poches.

- Mais Assad...

Assad :  J'ai dit, videz vos poches.

Jack : Derrière vous !

Assad : Fouille-le ! Tu nous as trahis !

-Non. C'est toi le traître.

Jack : Assad, il faut partir tout de suite.

Assad : Si vous dites la vérité, cette arme vous servira à rien.

-Allez, Assad ! Tu dois partir. On sauvegarde les fichiers. Vite !

Jack : Allez ! Ça va ?

Assad : Il a été touché.

Jack : Relevez-le. En avant.

__________________________

Bill : Monsieur le Président ? La cible a été détruite.

07 :19 :52

-Nous sommes un lobby. Ces personnes sont toutes bénévoles, des gens bien.

-J'en suis sûr, Monsieur. Nous rassemblons juste des noms pour une base de données que nous comparerons avec notre liste noire.

-Excuse-moi, Sandra. Le FBI est ici.

Sandra : Le FBI ?

-Ils veulent accéder aux dossiers du personnel.

-Nous sommes de bons citoyens et nous coopérerons afin d'arrêter ces attaques.

Sandra : Avez-vous un mandat, Messieurs ? Je suis l'avocate de M. Arvazani. Je représente aussi cette organisation.

-Nous savons qui vous êtes. Et je crains que nous n'ayons pas de mandat.

Sandra : Alors, je crains que nous ne puissions vous remettre nos dossiers. Ces informations sont privées, protégées par la loi.

-Je comprends. Mais avec ce qui se passe dans le pays, il n'est pas déraisonnable de demander aux citoyens de coopérer.

Sandra : Vous n'êtes pas au bon endroit. Il n'y a pas de terroristes ici. Donc, si vous n'avez pas de mandat, je vous demande de partir. Ne m'obligez pas à me répéter, s'il vous plaît.

-Très bien, Madame.

Sandra : Ça devient n'importe quoi.

-On devrait peut-être leur donner ce qu'ils veulent.

Sandra :  Tu n'es pas sérieux.

- On n'a rien à cacher.

Sandra : Non, mais on doit protéger la vie privée de tous ceux qui ont travaillé pour cette organisation.

-On doit peut-être sacrifier notre vie privée. Ce pays est attaqué, Sandra. On ne doit pas l'oublier. Tu appelles qui ?

-Oui, ici Sandra Palmer. J'aimerais parler à mon frère.

___________________________

 

Curtis : On ratisse toujours la zone. On a retrouvé quatre corps. Les experts les identifient. Ils envoient les données à la CTU.

Président Palmer : Espérons qu'Assad est parmi eux.

-La soeur du Président est en ligne, Monsieur.

Tom : Je crois qu'il va vouloir la rappeler.

- Elle dit que c'est urgent.

Président Palmer :  Je la prends.

Tom :  M. le Président, on...

Président Palmer :  Ça va, Tom Laissez-moi, s'il vous plaît. Que se passe-t-il, Sandra ?

Sandra : Désolée de t'embêter avec ça, mais il faut que tu saches. Le FBI est venu pour accéder aux archives du personnel.

Président Palmer : Ils ont dit pourquoi ?

Sandra : Ils ont prétexté une extension de leur base de données.

Président Palmer :  Écoute, Sandra. Tu sais que je dois tout faire pour arrêter ces attaques.

Sandra : Oui.

Président Palmer :  Eh bien, ça inclue de donner tout pouvoir aux autorités pour suivre toutes les pistes qu'elles trouvent.

Sandra : Justement. Ils ne suivaient aucune piste. Ils violaient juste la vie privée des gens à cause de leur religion. Wayne, tu sais que je ne suis pas une révolutionnaire, et je sais que tu traverses une période de crise, mais... ficher les gens pour leur religion peut vite dégénérer.

Président Palmer : Je vais me renseigner.

Sandra : Tu devrais commencer par Tom Lennox. Son nom est partout sur les papiers.

Président Palmer : Ne recommence pas avec Tom, s'il te plaît.

Sandra : Il traite la constitution comme une liste de suggestions. Il va provoquer une crise majeure au mépris des droits des citoyens. Sois honnête. Tu n'as jamais aimé Tom. David non plus.

-Excusez-moi, Monsieur. Bill Buchanan est en ligne.

Président Palmer :  Une minute. Sandra, je dois y aller.

Sandra : Écoute, Wayne, je suis désolée de t'imposer ça. Je... ... Je n'aurais pas appelé si ce n'était pas important.

Président Palmer :  Je comprends.

Sandra : Prends soin de toi, d'accord ?

Président Palmer  :  Oui. Je t'aime, moi aussi.

Sandra : J'espère l'avoir convaincu.

-Tu as bien parlé et c'est un homme bon. Il écoutera. Merci.

Sandra : Pour quoi ?

-Pour avoir appelé, et m'avoir rappelé ce pour quoi on se bat.

__________________________

 

 

Président Palmer :  J'écoute, Bill.

Bill : On a terminé la fouille de la zone, Monsieur. On a trouvé 4 corps. Aucun n'est celui Assad.

Président Palmer :  Quoi ?  Vous êtes sûrs ?

Bill : On continue de vérifier, mais il est fort probable qu'Assad soit encore en vie.

Président Palmer : Comment on a pu le rater !

Bill : On n'y peut rien, Monsieur.

Karen : Il a dû être informé.

Tom : Ou ce qu'a dit Fayed était faux et Assad ne s'est jamais trouvé là-bas.

Karen :  Peu importe. Ce qui compte, c'est qu'Assad est encore en vie.

Bill : Monsieur, on élargit notre périmètre à tout le quartier. Peut-être qu'Assad n'est pas très loin.

Président Palmer : Très bien, Bill.

Président Palmer :  On a mis tout ce qu'on avait dans cette attaque. On croyait qu'en tuant le chef, on arrêterait ces attaques, et maintenant... Merde. Que va faire Assad, selon vous ?

Tom : Il va probablement préparer d'autres attaques, mais il va se venger, c'est garanti.

_________________________

07 :25 :26

Fayed : J'ai eu Ahmed. On aura le paquet bientôt.

-Bien.

Fayed : Il est prêt ?

- Oui, il t'attend.

-Je ne te décevrai pas.

Fayed :  Je ne doute pas de ton dévouement, Nasser. Quand le moment arrive, même les plus dévoués ont peur. Regarde-moi. C'est en surmontant ta peur que tu prouves ta valeur. Je suis content de t'avoir connu dans cette vie, Nasser. Ta famille saura le sacrifice que tu as fait.

__________________________

07 :31 :28

-Bon, plus rien à charger. On file. Allons-y.

Jack : Posez-le là.

Assad : Il est inconscient.

Jack : La CTU va comprendre que vous avez survécu à l'attaque. Ils vont élargir leur périmètre de recherche.  On ne doit pas s'attarder.

Assad :  Il sait où est Fayed. Ça ne prendra pas longtemps.

Jack : Fayed m'a dit que vous vouliez désarmer votre organisation. Vous allez négocier avec l'Occident, c'est exact ?

Assad : Mes sympathisants et mon gouvernement soutiennent un cessé le feu avec l'Occident.

Jack :  C'est ce que Fayed veut empêcher ?

Assad : Oui. Une fois Fayed éliminé, tout le monde suivra et je pourrai rendre publique ma proposition. Mais avant tout, il faut trouver Fayed.

Jack : Je reviens.

________________________

07 :32 :56

Chloé : Je sais pourquoi Assad n'était pas dans le bâtiment quand le missile a frappé. Venez voir. Ce sont des vues aériennes de la maison quelques secondes avant sa destruction. Jack a sauvé Assad.

Bill : C'est logique, du point de vue de Jack, si Assad essaie de stopper les attentats.

Chloé : Le Président Palmer et votre femme... Karen Hayes. Ils pensent qu'il a tort. Alors, je fais quoi de tout ça ?

Bill : Qui d'autre l'a vu ?

Chloé : Personne.

Bill : Alors, que ça reste ainsi.

Bill : Jack n'a pas sauvé Assad par pitié. Il va l'utiliser pour trouver Fayed.

Chloé : Mais s'il a raison, on devrait aussi chercher Fayed.

Bill : C'est vrai. Refiltrer les sources ; voyez si on peut trouver quelque chose sur Fayed.

Chloé : Entendu.

Bill : Beau travail.

________________________

Assad : On a une voiture !

Jack : Si on veut trouver Fayed à temps, on doit impliquer la CTU.

Assad :  Vous voulez dire ceux qui ont tué 4 de mes hommes !

Jack : Ils ont des moyens que vous n'avez pas.

Assad : Ils vont m'enfermer et m'interroger pendant des jours ! Fayed a longtemps été à mes ordres, je le connais, je peux le trouver, mais à ma manière.

Jack : Où est Fayed ?

- Je ne sais pas.

Jack : Où est-il ?

-Je devais juste cacher le transpondeur.

Jack :  Où est Fayed ? -

-Je ne sais pas ! S'il vous plaît, arrêtez... S'il vous plaît...

Assad : Pourquoi vous arrêtez ?

Jack : Je le vois dans ses yeux... Il ne nous dira rien.

Assad : Où est Fayed ?

-Je sais où seront certains de ses hommes. J'ai entendu Fayed leur dire d'y aller.

Assad :  Où ?

-À l'angle de Figueroa et de la 6e.

Assad : Quand ?

-Après que vous soyez mort.

Assad : Tu m'as tout dit ?

- Oui. Je le jure. Je le jure.

Assad : Je te crois. Je comprends... ... tu pensais faire ce qu'il fallait. J'admire ta foi. Mais tu n'as pas choisi la bonne voie, Shahid. Je suis désolé. Allons-y. Mes hommes sont morts. Je peux trouver Fayed. Mais je ne peux pas l'arrêter tout seul.

Jack : Je ne sais plus faire tout ça.

Assad : Ça reviendra....

 

________________________

07 :41 :27

-Il faut que tu viennes.Le FBI est revenu avec un mandat.

Sandra : Qui a signé ce mandat ? Je veux voir l'affidavit. Les documents ne viennent pas d'un juge.

-On a un mandat en bon et due forme. Soit vous nous donnez les fichiers, soit on les prend. À vous de voir.

Sandra : C'est un mandat administratif. Il est pas valable dans ce cas.

-C'est vous qui le dites.

Sandra : Ils sont aux archives !

-Je vous accompagne.

Sandra : J'ai besoin de votre ordinateur.

-Malek. Il me faut des copies de tous nos dossiers du personnel. D'accord ?

- Aucun problème.

-Qu'est-ce qui se passe ?

-Je ne trouve pas les fichiers.

-Recommencez.

- Ils ne sont pas là.

- Comment ça ?

Sandra : Ils ne sont pas où ils devraient être. Parce qu'ils ont été effacés. Et n'essayez pas de les récupérer, j'ai utilisé un programme spécial.

-Sandra, que faites-vous ?

-Vérifiez.

-Elle dit la vérité.

-Vous êtes en état d'arrestation. Obstruction , destruction de preuve. Emmenez M. Arizani en détention.

Sandra : Attendez, il n'a rien à voir avec tout ça.

-C'est au juge d'en décider.

Sandra : Mais je vous dis qu'il n'est pas impliqué !

-T'es sûr de savoir ce que tu fais ?

-Je te l'ai dit, elle n'aura pas de traitement de faveur.

-Je sais, mais c'est la soeur du Président.

-On a des ordres et on va les suivre.

-Saisissez tous les PC et disques durs de ce bureau.

_______________________

07 :44 :14

Stan : Tu croyais que je t'avais oublié ? C'est pour tous ceux... que vous avez tué aujourd'hui. Comment tu veux mourir ? Debout ! Debout ! T'es sourd ? Tu m'entends pas ? T'es mort. S'il te plaît... non... S'il te plaît...

Scott : Ahmed ? Que s'est-il passé ? Que s'est-il passé ? J'appelle le SAMU.

Ahmed :  On appelle personne.

Scott :  Ahmed...

Ahmed :  Je peux pas aller à l'hôpital.

Scott : T'es blessé. J'appelle les urgences.

Ahmed : T'aurais pas dû venir, Scott. Écoute, je veux pas te faire de mal. Mais je n'hésiterais pas si tu ne m'obéis pas.

Scott : On est amis.

Ahmed :  Amis ? Tu sais même pas prononcer mon nom ! Ce n'est pas "Amed"... C'est A"h"med.

________________________

07 :50 :45

Assad : C'est l'adresse que nous a donnée Amar. Par là. Deux hommes en costume.Celui avec une mallette. C'est un homme de Fayed. Celui de devant porte une veste bourrée d'explosifs.

Jack : Ils préparent un nouvel attentat. Allez ! Ils descendent dans le métro.

Assad : Le détonateur est dans sa main droite.

Jack : On peut pas le laisser monter.

Assad : Seul le kamikaze monte. L'autre, c'est le guide. Il vérifie que le kamikaze explose, puis il part.

Jack : Le guide va nous conduire à Fayed. Vous suivez le guide, je suis le kamikaze.

07 :53 :57

Fayed :  Parle.

-Il est dans le métro. Il arrive à Union Station dans... 5 minutes. À l'arrêt, il se fera exploser.

Fayed : La voiture est à l'endroit prévu, prends-la. Va à Union station pour confirmer. Appelle-moi quand c'est fait.

-Compris.

-Ticket. Ticket, s'il vous plaît. Monsieur. Vous avez un ticket ?

Jack : Mon nom est Jack Bauer, agent fédéral. Un terroriste est à bord. Il a une bombe. Passez votre chemin. S'il remarque quelque chose d'anormal, il se fera sauter. Donc, avancez !

-Il a une bombe !!!!

 

« Et la vague de violence visant des cibles américaines... ... le plus grand centre commercial de Baltimore... »

-Fayed, il y a un problème. Je suis à Union station, il n'y a pas eu d'explosion. Et il y a un nuage de fumée à 4 rues à l'ouest d'ici.

Fayed : Quoi qu'il en soit, peu importe. Nos autres attaques ont été un succès. Une fois de plus, les rues baignent dans le sang.

______________________

Milo : Il y a eu trois attentats simultanés. Un dans un centre commercial de Baltimore et un à Chicago. On s'attend dans les 2 cas à beaucoup de victimes.

Bill : Et le troisième ?

Milo : Je vous r appelle. Ici à L.A, dans le métro. C'est un attentat suicide.

Nadia :  J'ai peut-être de bonnes nouvelles. Seul le kamikaze a été tué.

Bill : Comment ça ?

Nadia : Un employé du métro a vu un passager sauter sur le kamikaze avant qu'il déclenche sa bombe. Le passager s'est identifié comme Jack Bauer.

Bill : Accédez au réseau du métro. Trouvez qui était dans ce train grâce aux caméras de sécurité. Je veux une confirmation visuelle avant de parler au Président.

Morris : Oui, Monsieur.

Chloé : Monsieur ? Écoutez ça. Un appel sur un portable. Ça vient du logiciel de surveillance de la NSA.

« Fayed, il y a un problème. Je suis à Union station, mais... »

Chloé :  Je crois qu'il faut prévenir la Maison Blanche.

________________________

« ... la bombe devant l'hôtel a été déclenchée à distance. projetant des corps par les fenêtres depuis le 21e étage. »

Tom : M. le Président, si ça peut vous consoler, ces attaques étaient planifiées et...

Président Palmer : Tom, ça veut dire qu'il y aura d'autres attaques. On est en pleine guerre, et on a encore aucun moyen de riposter.

Karen : Excusez-moi. M. le Président... La CAT vient d'appeler. Ils ont intercepté un appel entre Fayed et un des responsables des attaques d'aujourd'hui.

Président Palmer : Fayed ? Ils sont sûrs ?

Karen : Oui, Monsieur. C'est Fayed le responsable des attaques. Pas Assad. Monsieur... ... j'ai appuyé l'attaque contre Assad.

Président Palmer :  Je l'ai autorisée, Karen. On était tous d'accord. Donc, Jack avait raison. Il avait raison depuis le début et je... La situation va empirer.

_______________________

Jack :  Oui ?

Assad : Qu'est-ce qui s'est passé ?

Jack : J'expliquerai plus tard. Vous suivez toujours le guide ?

Assad : Oui, en voiture. On est à Alameida, à 2 rues d'Union station. On se dirige vers vous.

Jack : Compris, je vous trouverai. Restez avec le guide. C'est notre seul lien avec Fayed !

08 :00 :00

 

Kikavu ?

Au total, 23 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Remi17 
09.09.2020 vers 20h

Xena1 
09.03.2019 vers 17h

Daisy2860 
10.02.2018 vers 17h

stephane25 
31.01.2018 vers 18h

Phoebus 
05.01.2018 vers 02h

elyxir 
28.09.2017 vers 23h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'équipe HypnoConnect en charge des réseaux sociaux d'Hypnoweb recrute un animateur pour Twitter !
HypnoConnect recrute ! | Plus d'infos

HypnoMag, le magazine d'Hypnoweb, cherche des rédacteurs pour compléter son équipe !
HypnoMag recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Alternative Awards 2020 : pensez à voter !

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !
Les Alternative Awards 2020 ont débuté depuis le début de la semaine. Les catégories se succèdent,...

Filthy Rich avec Gerald McRaney débute ce soir sur Fox

Filthy Rich avec Gerald McRaney débute ce soir sur Fox
Nous vous avons présenté la série Filthy Rich, avec Gerald McRaney au début du mois de septembre,...

Un nouvel Emmy Award pour Cherry Jones !

Un nouvel Emmy Award pour Cherry Jones !
Cherry Jones a remporté un nouvel Emmy Award lors de la 72ème édition qui vient de se tenir aux...

Kim Raver dans le trailer de la saison 17 de Grey's Anatomy

Kim Raver dans le trailer de la saison 17 de Grey's Anatomy
ABC poursuit la promotion de la saison 17 de Grey's Anatomy avec un poster, une accroche -...

McKenna Grace rejoint The Handmaid's Tale

McKenna Grace rejoint The Handmaid's Tale
McKenna Grace poursuit sa carrière d'actrice. Après avoir joué la fille du Président Kirkman aux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

pretty31, 19.10.2020 à 14:52

Une nouvelle partie de Ciné-Emojis vous attend sur HypnoClap ! Venez deviner le film ou le personnage représenté

mnoandco, Avant-hier à 10:58

Dernier jour pour voter au concours wallpapers d'A Discovery of Witches, 1er round Vite, vite, un p'tit clic

grims, Hier à 07:12

Coucou venez poster une photo du personnage que vous détestez le plus sur le quartier outlander !

mnoandco, Hier à 12:46

Seconde phase de vote pour le concours A Discovery of Witches : venez départager les deux finalistes de ce duel amical. Merci

swceliikz, Hier à 21:07

Coucou Nouveau design sur le quartier Shadowhunters par Sabby

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site